Evil Dead

20539128

Sorti en 2013 et ayant fait un vrai carton (car, forcément, c’est un remake), Evil Dead a été réalisé par Fede Alvarez, grand inconnu au bataillon. C’est donc septique que l’on peut se pencher sur cette reprise d’un grand de l’horreur, avec pour seule certitude que, bon, il y aura du sang, quoi.

L’histoire ? C’est celle de Mia, droguée, addict, qui cherche à se sevrer en allant s’enterrer dans une cabane dans les bois avec son frère, sa copine et deux amis (qui s’appellent David, Olivia, Natalie et Eric. Oui, David, Eric, Mia, Olivia, Natalie, ça forme le mot démon. Sympathique). Seulement voilà, évidemment, dans le sous-sol de la cabane ils découvrent un ancien autel de sorcière et un grimoire pleins d’incantations. Évidemment aussi, un des protagonistes va prononcer les mots interdits et évidemment encore, la Bête va sortir de terre et leur faire vivre un cauchemar.

 Evil-Dead piwithekiwi.blogspot.fr

Je tiens vraiment d’abord à préciser que je n’ai pas vu l’original de Sam Raimi qui date des années 80. Selon presque tous les fans d’horreur en tout cas, il est considéré comme étant un chef-d’œuvre du cinéma du genre et tout ça fait par un jeune garçon sans moyen. Il établirait alors tous les « clichés » horrifiques que l’on peut voir aujourd’hui dans tous les films plus récents.

Bref, tout cela pour dire que je ne ferai aucune comparaison avec l’original et que ce remake a été visionné comme un film d’horreur à part entière, d’où peut-être mon hésitation quant à sa qualité.

 EvilDead

Sans tourner autour du pot, c’est un BON film d’horreur. Il y a énormément de gore, de sang, mais il est vraiment très bien réalisé et presque justifié, ce qui ne nous laisse pas sur l’idée du « mettre du sang pour effrayer plus facilement ». Il y a des sursauts bien travaillés, une esthétique d’horreur maîtrisée. Alors pourquoi je ne lui donnerais pas la meilleure note ? Parce qu’il se résume à clichés sur clichés. En plus les personnages respirent la connerie et ça pour moi, c’est juste pas possible.

Non mais franchement, qui irait dans une cabane dans je ne sais quelle forêt bien sombre juste pour se « sevrer » de la drogue ? Qui ouvrirait un livre couvert de barbelés qui hurle « ne m’ouvre pas je suis maudit » rien qu’avec sa présentation ? Qui saurait lire un manuscrit écrit en symboles indescriptibles et saurait deviner qu’il faut gratter le livre pour voir le texte apparaître ? Et surtout, qui saurait lire les quelques mots exacts qui feraient sortir le Démon du sol AU HASARD ? Je veux bien avouer que les films d’horreur ne sont pas des éloges de grands génies la plupart du temps, mais là, c’est se foutre de la gueule des gens, un peu. Les possédés ressemblent plus à des zombies qu’à des êtres envahis par le Diable, et la jeune étudiante de médecine nous sort que si Mia vomit trois litres de sang sur elle d’un coup, c’est juste à cause du manque de drogue. Oui, bien sûr.

 887296_465649086837707_1344029572_o

Donc voilà, je me suis sentie prise pour un mollusque sans cervelle devant ce film, bien qu’il ait de bons points partout ailleurs. Mais c’était trop gros, c’était trop cliché (cf La cabane dans les bois : ici il y a également un beau mec, une pucelle, un intello à grosse lunettes, et une blonde un peu conne).

La chose que j’ai le plus aimée c’était le gore de ce film. Il était atroce, mais pas excessif, et c’est si rare d’arriver à faire ce genre de compromis sanglant dans une œuvre ! Donc chapeau pour ça.

 

Ma note : 13/20. Vous l’avez compris, je ne suis pas un jambon. Mais c’était bien réalisé et j’ai passé un bon moment.

 

Publicités

Publié le 30 septembre 2013, dans Films horrifiques, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je n’ai pas de souvenir marquant du film et c’est bien dommage. J’ai fait le même visionnage,sans avoir vu l’original et même pour celui-ci je l’ai trouvé juste correct. En revanche les suite et surtout Army Of Darkness est celui qui m’a le plus marqué et la façon dont il joue avec les représentations et clichés des précédents films et du genre m’ont excessivement plût mais dans l’ensemble je trouve encore une fois que tu es très généreuse sur les notes que tu donnes aux films. Je suis un méchant cynique qui ne laisse rien passer. Surtout quand on touche à un genre que j’affectionne.

  2. Si tu n’as pas vu l’original alors tu auras manqué du coup toutes les références aux deux premiers. C’est ce qui moi m’avait beaucoup plu dans ce remake.

    • Haha oui, et maintenant je les ai vus ! C’est bien pour ça que je suis contente d’avoir précisé que je commentais celui-là en faisant fi de la licence entière ! Mais maintenant, il faudrait que je m’attèle aux critiques des deux premiers et surtout de l’original en fait…

  3. Cliché, mais tellement bon !

  1. Pingback: Cabin Fever | Sleep No Longer

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :