Insidious 2

exclusive-insidious-2-poster-141433-a-1375111304-1000-750

Sorti tout juste en ce mois d’octobre 2013, Insidious 2 et son réalisateur James Wan (Insidious, Saw 1, The Conjuring…) ont apparemment encore une fois fait un tabac. Alors oui c’est une suite et oui, ça peut en effrayer certains. Cependant il ne faut pas oublier que certaines suites dérogent parfois à la règle du fail et sont même meilleures que le premier opus (de temps en temps). Je pense notamment à Paranormal Activity 3 (il me semble) qui, avec un nouveau réalisateur, avait beaucoup plus titillé ma corde sensible que les autres. Bref.

Je tiens à vous prévenir : ne lisez pas cette critique si vous n’avez pas vu le premier. Cela vous gâcherait vraiment votre visionnage, je le crains.

Car ENFIN, une suite est bel et bien reliée logiquement au premier film ! Houra ! Je conseille donc, avant de voir Insidious 2, de revoir ou voir le premier. Sinon vous prenez le risque de ne pas assembler rapidement les liens personnages/histoires du premier, et également certains passages qui y font référence.

C’est donc un premier bon point pour Insidious 2, qui m’a énormément surprise. Pourquoi ?

insidious-2

Sans vous faire une critique de Insidious, je peux tout du moins affirmer que le premier volet de cette saga (le troisième film est déjà en route) ne m’avait pas fait grand-chose. Hormis de bon screamers bien fait et une bonne réalisation, l’histoire était plate, banale, les choses arrivaient comme par magie et les clichés du cinéma d’horreur à la Poltergeist était tous réunis (oui oui, encore la maison et les objets hantés, encore les inspecteurs rigolos/stupides qui viennent aider une puissante médium, blablabla). J’avais donc peur que le deuxième film soit de la même trempe et se présente comme inutile. Mais que nenni ! Au contraire même, Insidious 2 vient raviver la flamme de son prédécesseur et lui apporte une complétude et des explications concrètes (si on peut dire ça pour un film d’horreur sur les esprits), ainsi qu’une toute nouvelle dimension narrative.

 

En effet, suivant fidèlement l’histoire du premier, ce film est surprenant de différences par rapport à la vague nouvelle du cinéma d’horreur, sans logique et sans fondement. Et je souligne le génialissime titre du film et son apparition monstrueuse qui m’a bien faite sursauter et mise dans l’ambiance dès les premières secondes :

L’histoire est la suite directe du précédent : le père de famille est possédé par le démon qui le recherchait dans les limbes dont il revient à la fin du film. La médium est morte, donc ils se retrouvent seuls avec les esprits qui rodent autour d’eux… et en eux.

Le film en lui-même nous tord les tripes, encore plus que le premier (selon moi encore une fois). Là, il y a ENFIN une vraie ambiance, un suspens, quelque chose qui retient notre souffle. On se sent mal à l’aise lorsque l’héroïne se balade dans sa maison, lorsque le médium appelle les morts, lorsque ce père si nouvellement mystérieux nous semble changé… La trame N’IGNORE PAS la fameuse « fin » du premier opus. Et même plus : le personnage va REVENIR en arrière, dans le premier film, JUSTIFIER certains passages (notamment celui qui se passe la nuit, avec l’homme derrière le rideau dans la chambre du bébé), dans l’esprit Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban (lorsque les héros remontent dans le temps et que tout s’explique alors). C’est une idée que je salue et cette liaison indique que la saga Insidious pourrait s’avérer originale, structurée autour d’opus complémentaires.

Tout comme dans le premier, il y a aussi un passage dans les « limbes », lieu de perdition des âmes torturées. Mais ce passage est, encore une fois, meilleur, et semble avoir plus de raison d’être.

Insidious 2 trailer  (Screengrab)

Il y a relation entre tous les personnages et leur passé, et également un apport intéressant de faits extérieurs à la famille (on apprend qui est la « sorcière » habillée de noir au début et à la fin du premier, par exemple, et y avoir pensé, ça me donne l’impression d’être un spectateur pas oublié et chouchouté, et c’est chouette, parce que dans n’importe quel autre film d’horreur on aurait vite fait d’oublier le personnage diabolique introduit de façon arbitraire au départ).

 

Bref, un bon moment, parce que j’ai bien eu peur, j’ai compris des choses, je me suis attachée à pas mal de personnages. La musique est très raccord avec l’ambiance du film et l’histoire du petit Crane est affreuse et bien trouvée, elle a sa place et sert bien l’œuvre !

insidious-2-01

Ma note : 15/20. Merci James Wan, et déçue que tu ne t’occupes pas du troisième.

Publicités

Publié le 15 octobre 2013, dans Films horrifiques, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Salut je m’appelle Melissa et je souhaiterai faire un film d’horreur voila le pitch :
    C’est une journaliste qui s’appelle Caris Tener qui enquete dernièrement sur le meurtre de la famille Deltson, pendue dans son jardin. Pour cela elle emmenage dans la maison du meurtre accompagné de son frère et de sa soeur ainsi que de son petit ami. Mais il n’avait pas prévus qu un esprit maléfique nommé Annie hante leur nouvelle demeure…
    Si vous avez des conseils a me donner ou autres pour améliorer l’histoire je serai ravis que vous me les donniez !

  2. j’ai vu et re-revue Insidious 2 et en tant que professionnelle en la matière (lol), je peu dire que c’est un très TRES bon film d’horreur !! tout autant que le 1er,d’ailleurs…bravo au rélialisateur James Wan pour se chef d’oeuvre horrifique !!!

  3. pour ma part une excellente suite…SENSÉE!!

  4. J’ai tellement hâte de voir ce film. J’ai vu le premier 3 fois pour en saisir toutes les subtilités et j’espère que ce sera pareil pour celui là !

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :