Le projet Big Black Nothing

Voilà un petit article sur un artiste en particulier qui mérite d’être cité ici. Le projet Big Black Nothing est un projet photo d’Émile Kozak. Et il a toutes ses raisons d’être présent sur ce site. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le principe de Kozak est de marcher, la nuit, dans différents endroits. De marcher, marcher jusqu’au point où le photographe prend peur, jusqu’à ce qu’il ne se sente plus le courage d’avancer. Alors, à ce moment précis, l’appareil photo est déclenché. Il en ressort donc des représentations directes de la peur d’un homme. La nuit, les arbres, l’atmosphère… qu’est-ce qui a bien pu tant l’effrayer ? Ce qu’il y a sur ces photos n’a rien de démoniaque, et pourtant, elles donnent des frissons… encore plus lorsqu’on connaît le principe de la démarche.

57_bbn1 57_bbn2 57_bbn6 57_pentax104-copy

Emile Kozak a également pris une série de photographies intitulée What Nightmares are made of (en français, « ce dont sont faits les cauchemars »), qui se centre sur une sorte de fête foraine abandonnée et autres jeux d’enfants.

50_brvetc041-copy3 50_nightmare1

Et vous… jusqu’où seriez-vous allé? Auriez-vous eu le courage de vous lancer dans un tel projet? (Si oui, je veux des photos pour preuve !)

Publicités

Publié le 26 mars 2014, dans Peurs diverses, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :