The Jungle

thejungle

Film ne sortant que le 25 juin prochain en DVD, The Jungle promettait une belle réussite. Du réalisateur Andrew Traucki (Black Water, The Reef, The ABC’s of Death…) ce nouveau found footage s’annonçait grandiose et original. En effet, proposant un synopsis bien différent de tout ce que l’on peut voir récemment, il y avait de quoi avoir de l’espoir pour ce genre de cinéma d’horreur bien trop utilisé ces derniers temps (entre les Paranormal Activity, Rec et autres Grave Encounters, on zigzague de navets en œuvres prenantes…). Alors, The Jungle fait-il honneur au genre introduit par Le Projet Blair Witch ?

556172_172178006257787_926718681_n

Attardons nous d’abord sur ce fameux synopsis. Larry, un passionné de la cause féline et homme aventurier déterminé à sauver l’espèce en voie d’extinction des panthères de Java, décide de se rendre dans la jungle indonésienne pour tenter d’accomplir cette grande mission. A l’aide de son frère mais également caméraman Ben, il va s’enfoncer avec courage et volonté dans l’immensité sauvage, accompagné de deux habitants du pays servant la même cause que lui. Tout se passe bien, jusqu’à ce que la petite troupe se rende peu à peu compte que la jungle abrite un être vivant plus dangereux encore que la fameuse panthère : cet être est capable de tuer ces dernières et pourchasse même les humains. Commence alors une traversée haletante où Larry se voit confronter à un cruel dilemme : continuer son chemin, atteindre son but et risquer sa vie, ou rebrousser chemin et abandonner l’espèce qu’il souhaite tant protéger.

The-Jungle-2013-movie-trailer

« Commence » est cependant ici un bien grand mot. L’introduction du film (typique d’un found footage d’ailleurs) qui nous présente peu à peu la mission, les personnages et les bonnes vieilles légendes des sorciers indonésiens, est longue, lente, creuse, lambin, mou, traînard, et tous les adjectifs que vous pourrez trouver. Et au bout de 40 minutes, quand la jungle ouvre ses portes un peu plus grandes et que l’action se fait -enfin- ressentir, on ne peut que déplorer le manque de sursaut, d’événement, de dialogue. Le reste du film continue d’être vide, un peu moins cela dit que ce début pataugeant dans du rien. Même une fois la « bête » rencontrée, on doit attendre des quarts d’heure entiers pour pouvoir la revoir de nouveau, et pouvoir frémir vraiment. Beaucoup de passages sont également ennuyeux par l’incompréhension linguistique qu’ils provoquent : en effet, on retrouve des morceaux de dialogues entièrement en indonésien et, même si Larry le comprend apparemment, il n’a pas été jugé bon que nous, spectateurs, ayons le droit à quelques sous-titres.

Jungle-slider-image-581x354

Je regrette également cette ressemblance un peu trop marquée avec Le Projet Blair Witch. A l’heure où les found footage pleuvent et se ressemblent tous, Andrew Traucki qui a pourtant déjà fait ses preuves précédemment avait la possibilité de nous livrer une œuvre originale ou, tout du moins, passionnante. Ce n’est pas un navet, pour sûr : c’est d’une réalisation qui n’est pas donnée à tout le monde, et ça présente quelques bonnes choses (notamment les plans sur la bête mystérieuse, ses yeux luisants et ses mains crochues descendant les troncs). Cependant, beaucoup trop de détails nous ramène à cette frappante similitude : le récit à propos du sorcier dans l’introduction du film, le lieu de tournage, les objets occultes accrochés un peu partout aux branches des arbres, la scène finale… Bref, une grosse déception de voir Traucki présenter un travail déjà mâché qui avait pourtant tout pour ne pas l’être.

maxresdefault

Ma note : 9/20. Je ne peux pas dire que ça soit une « grosse bouse » (excusez mon langage), mais je me suis hélas ennuyée et j’ai trop fait l’assimilation avec Blair Witch.
Publicités

Publié le 18 juin 2014, dans Films horrifiques, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :