Sous les draps

sld

On le connaissait pour des podcasts rigolos sous le nom de Monsieur Frisé, et puis il a changé, s’est transformé et a changé sa casquette de comique pour un chapeau haut de forme de réalisateur et d’acteur. Timothée Hochet nous présente depuis peu du travail cinématographie de qualité sur sa chaîne Youtube, avec dernièrement une très bonne web-série qui nous décline l’Amour, Relationship.

Mais voilà que monsieur s’est mis à faire un court-métrage d’horreur, et bon avec ça ! Cette œuvre nous expose une nouvelle façon du film de genre, l’utilisant dans une forme méta-analytique intéressante et innovante. Dans ce court, un petit garçon, vivant avec sa mère déprimée et mal dans sa vie, a peur du monstre qui se cache dans son placard, et dont il entend la voix maléfique. Avec une narration intelligente qui apporte énormément de fond à Sous les Draps, le jeune réalisateur nous livre ici une vraie réflexion et un vrai apport au cinéma d’horreur.

Le court-métrage :

Interview de Timothé Hochet, réalisateur de Sous les Draps

Question 1 : As-tu fais des études de cinéma? Si oui lesquelles? Si non, quel genre d’études as-tu fait?

Je n’ai pas fait d’études de cinéma, j’ai seulement fait un lycée L option audiovisuel qui m’a appris les bases. Ensuite j’ai fait une année de fac qui ne m’a pas plu et j’ai arrêté les études.

Question 2 : qu’est-ce qui t’a attiré dans le cinéma? Ce qui t’a donné envie d’en faire?

Tout m’a attiré dans le cinéma, c’est une passion que j’ai depuis que je suis adolescent. C’est venu avec le jeu World Of Warcraft (oui, c’est bizarre, mais attendez, je vais m’expliquer). En gros j’ai joué à wow pendant 2 ans et je voulais faire des montages des images du jeu et de ma guilde (je sais pas d’où ça vient, ça, par contre, ça doit être inné *rire*), du coup j’ai appris à faire du montage, puis après j’ai vu de plus en plus de films, j’ai rencontré des gens qui ont la passion du cinéma, et voilà, petit à petit, j’ai voulu faire mes propres fictions

Question 3 : D’où t’es venu l’idée de Sous les Draps? 

L’idée de faire de l’horreur est dans ma tête depuis longtemps ! Je voulais faire quelque chose qu’on ne voyait pas souvent sur Youtube, et c’est surtout l’idée de travailler avec un maquillage démoniaque qui m’a bien motivé *rire*, c’était assez impressionnant sur le tournage !

Question 4 : On voit bien que c’est un court métrage d’horreur très particulier ; qu’as-tu eu envie d’exprimer avec cette façon innovante de tourner un film de genre?

Je voulais surtout rendre hommage aux films d’horreur que j’aime : ceux qui ont une AMBIANCE. Pas ceux qui foutent des screamers de partout et qui font sursauter. C’est pas de l’horreur, ça, pour moi. Je voulais quelque chose qui rappelait les anciens temps des films d’horreur.

Question 5 : Qu’est-ce qui a été le plus dur à réaliser pour ce court-métrage? Ce qui a pris le plus de temps?

Le plan final, clairement. Je l’avais en tête de façon très précise et c’était la première fois que la cadreuse utilisait son appareil pour faire de la vidéo, donc entre le comédien qui oubliait ses répliques, le mouvement mal géré, ou la mise au point imparfaite, on a mis beaucoup de temps à le faire, mais au final, on est très fiers du résultat de ce plan.

Question 6 : Quels sont tes films d’horreur préférés ? Quels sont ceux qui t’ont fait le plus peur? (ces deux questions n’attendent pas forcément la même réponse !)

Ta parenthèse est intelligente ! En effet, mes films d’horreur préférés ne sont pas forcément ceux qui m’ont fait le plus flipper. Donc :

Films d’horreur préférés (par ordre de préférence): 2 soeurs, L’orphelinat, Shining, The Awakening, Les Autres, Mr Babadook.

Films d’horreur qui m’ont fait le plus peur : Grave Encounters, Evil Dead 1, Paranormal Activity 3 (les autres sont pas terribles mais lui m’a fait kiffer) et bien sûr Les Teletoobies.

Question 7 : Y a-t-il un réalisateur de films de genre que tu aimes plus que d’autres?

Pour le genre d’horreur, tu veux dire ? Pas vraiment. Chaque réal qui veut vraiment faire de l’horreur peut faire quelque chose d’intéressant. 

Question 8 : Si on devait te faire peur là maintenant, que devrait-t-on utiliser? Le réel, un jeu, un film, des images, un son..? 

Un son familier qui ne devrait pas être là. (par exemple, comme dans Chasseur de fantômes de Gussdx)

Publicités

Publié le 17 décembre 2014, dans Court-métrages, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Une très belle vidéo et une mise en scène originale ^^ Au sujet de l’interview, je ne m’attendais pas à ce que le réalisateur soit aussi décontracté et cache. Et son Bac L, option cinéma Audiovisuel et une année de fac avant d’arrêter ses études… Il a usurpé mon identité, c’est ça ? x)

  2. Excellent la fin, j’avoue qu’on ne s’y attend pas. Le film manque un peu de lumière, je l’ai regardé sur un mac du coup ça pénalise sans doute. Enfin voilà, je l’ai trouvé pas mal, l’acteur est un chouilla un peu vieux mais à la fois ça créer un malaise à la fin le fait qu’il soit plus vieux donc… Bon par contre, pour être franche, au début et jusqu’à pratiquement la fin, je me disais c’est dommage qu’il y ai une voix off, je trouve le principe intéressant mais j’ai peur que la voix off dissuade au début des spectateurs qui pourtant apprécieraient le fin.
    En tout cas continue à faire des films! Et merci pour l’itv!

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :