Dernier jour et palmarès

summer-camp-horror-movie-news-4-600x356Ce dernier jour de festival a été beaucoup plus léger que les autres, mais le palmarès des gagnants qui allait tombé le soir-même a rythmé la journée finale de tous les festivaliers.

Nous avons d’abord vu Summer Camp, un film réalisé par Alberto Marini, qui n’était pas en compétition. On aurait pu croire à une banale histoire d’infectés ; le synopsis ne nous avait pas énormément fait rêver d’ailleurs. L’histoire de quatre jeunes américains qui profitent de leur vacances d’été pour partir en Espagne être animateurs linguistiques anglophones pour un camp d’enfants espagnols. Mais bien avant l’arrivée des enfants, les moniteurs et monitrices se voient infectés par un virus mystérieux, qui les rend agressifs et violent les uns envers les autres. Ils vont alors devoir tenter de rester en vie. Et ce film n’est pas si cliché que cela, puisque son scénario propose énormément d’idées intéressantes et qu’il est écrit de façon intelligente. Recommandé donc !

we-are-still-here-imagePour notre dernier film du festival, nous avons opté pour We Are Still Here, de Teo Geoghegan, qui n’était évidemment pas en compétition lui non plus (les résultats du palmarès venant d’être annoncés avant la séance). L’histoire ? Paul et Anne décident de déménager suite au décès de leur fils dans un accident de voiture. Mais leur nouvelle maison semblent encore hanter par un passé terrifiant et morbide, étrangement lié au village tout entier. L’ambiance est pesante, et les créatures sont assez formidables. L’écriture est un peu timide, mais nous ne nous sommes pas ennuyés et nous avons bien aimé ce film sympathique, même s’il ne propose rien de très nouveau au genre hélas.

Et enfin, le moment que vous attendiez tous (et nous aussi!) le palmarès de ce Festival de Gérardmer 2016 :

Grand Prix : Bone Tomahawk

 

Prix des critiques : Evolution

 

Prix du jury : ex-Aequo Evolution et Jeruzalem

 

Prix de la musique : The Devil’s Candy

 

Prix du jury jeune : Southbound

 

Prix du jury SyFy : The Witch

 

Prix du public : The Devil’s Candy

Notre avis sur ce palmarès : très mitigé. Nous ne sommes pas d’accord avec les prix du jury, le Grand Prix et le prix des critiques. Cependant, nous voulions également primer The Devil’s Candy, Southbound et surtout The Witch, qui reste le plus beau et le plus riche des films de genre proposé dans cette édition du festival. Encore une fois, c’est le public et SyFy qui semble avoir les mêmes goûts que nous.

Publicités

Publié le 6 février 2016, dans Gérardmer, Sombres festivals, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laissez un frisson

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :