Archives du blog

Deuxième jour

Notre seconde journée de festival était un peu moins remplie : nous avons vu trois films. Nous voulions voir Silent Night (une histoire de Père Noël tueur, rien de meilleur!) mais avons eu un empêchement.

maxresdefaultLe premier film de la journée était Cooties, film que nous avions raté à l’Etrange Festival 2015. Réalisé par Jonathan Milott et Cary Murnion, il n’était pas en compétition. C’est un film très drôle, léger, avec des personnages bien écrits et tous les codes du films de zombies respectés. L’histoire se passe dans une école, où tous les enfants sont peu à peu infectés par un virus qui les rend cannibales et violents. Ils se mettent à attaquer leurs professeurs, ces derniers devant alors s’efforcer de survivre et de vaincre les petits monstres. En tout cas, nous avons beaucoup ri et avons passé un moment très agréable devant cette œuvre comique de genre ! Lire la suite

Publicités

Jour 3

003

Après deux premiers jours riches en émotion et en films assez bons et très différents les uns des autres, nous avons vu ce vendredi trois films très intéressants. 14H00 pétantes : Der Nachtmahr, film allemand de Akiz, qui est également un artiste plasticien de talent, se lance sur l’écran de la salle 2 du Grand Rex. c6e2b9914039af18e24ad329f98f9857Oeuvre que l’on a beaucoup appréciée, qui mélange musique électro et cauchemar quotidien, elle propose une vision moderne et adolescente du célèbre E.T. que l’on connaît tous, avec une petite créature alien à la fois effrayante, intrigante et parfois même, touchante (et surtout extrêmement bien faite esthétiquement parlant). Lire la suite

The Rocky Horror Picture Show

the_rocky_horror_picture_show_poster

Sorti en 1975, adapté de la comédie musicale du même nom (de Richard O’Brien, qui joue d’ailleurs le rôle de Rif Raf dans le film) et ayant connu un échec total à ses débuts, The Rocky Horror Picture Show est produit par Jim Sharman et détient le record de la plus longue sortie en salle : en effet, cela fait 35 ans qu’il fait partie de la programmation de plusieurs salles à travers le monde ! C’est une sorte de comédie musicale qui parodie les films d’horreur et de science-fiction des années 70. Je ne savais pas où le placer, je ne savais pas quelle catégorie lui donner, mais il est clair que TRHPS (abréviation, mon amie) ne fait pas peur. Alors, va pour un listage en « film choquants », même si vous n’en ressortirez jamais traumatisé (ou alors, juste de la beauté de Tim Curry habillé en femme super sexy).

Lire la suite