Archives du blog

Compte rendu ouverture et premier jour 

COMP_Photo-Film-FRANKENSTEIN_OK-web

Après avoir pris le même train que le jury et la presse à Gare de l’Est, et nous être installés dans notre châlet, nous étions prêts à voir le film d’ouverture de ce festival de Gérardmer 2016 : Frankenstein. Ce film de Bernard Rose (Candyman, Snuff-Movie, Mr Nice…) était en compétition. Il s’agit là d’une relecture du mythe de Frankenstein bien évidemment, remixée de façon moderne et touchante. On voit ici naître un enfant-adulte (à la manière, un peu, de Bad Boy Bubby) qui est innocent et pur. Cependant, plus « le monstre » va s’aventurer dans le vrai monde, plus il va se rendre compte de la cruauté et de la violence des hommes, qui sont finalement eux-mêmes plus monstres que lui. Nous avons beaucoup aimé ce film, qui était un véritable délice avec une morale très dure pour commencer ce festival. Lire la suite

Publicités

Masters of Horror

MOH

Masters of horror est une série peu connue. Et pourtant, elle n’est pas si vieille que ça. Diffusée entre le 28 octobre 2005 et le 2 février 2007, cette série devrait en fait être LA série des fans d’horreur. C’est anthologique, c’est génial, et ça se compose de 26 épisodes (2 saisons de treize épisodes chacune) qui ne se suivent pas au niveau de la trame. Chaque épisode est une nouvelle histoire, réalisée par un grand réalisateur de films d’horreur. Vous avez d’ailleurs entre autre deux moyen métrages de Dario Argento (Suspiria, Inferno, Ténèbres, Phenomena…), deux de Joe Dante (Gremlins, Piranhas, The Hole…) ou encore deux de John Carpenter (Halloween, The Thing). On peut aussi retrouver notre mignon petit Takashi Miike (Audition, Visitor Q…) ou encore Tobe Hooper (Massacre à la tronçonneuse, Poltergeist…). On retrouve également la reprise d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe, d’une autre de Howard Philips Lovecraft, de Matheson, etc… Bref, que du bon, du mythique, des grands noms du cinéma et de la littérature d’horreur. Cette série contient de vrais bijous, et je vous incite à TOUS les voir. Si certains sont assez clichés (Vampire ou Zombies), plusieurs de ces moyens métrages sont très originaux et valent vraiment la peine d’être regardés.

Lire la suite

The Hole

the-hole-affiche

Sorti en 2012 (mais réalisé en 2009), The Hole aurait pu être prédit comme un chef-d’œuvre du cinéma d’horreur. En effet, son réalisateur Joe Dante est un grand nom du cinéma, qui a présenté deux moyen-métrages dans la série des Maîtres de l’Horreur (dont je parlerai plus tard mais qui est pour moi un recueil d’horreur diverse et de qualité) mais également produit le film de La Quatrième Dimension. Pour moi, ça faisait mouche ! J’ai cependant trouvé The Hole en me promenant dans la section film entier de Youtube (oui, heures de dépravations cinématographiques obligent…). Et j’ai eu ici une agréable petite surprise.

Lire la suite